lundi 6 décembre 2010

Que se passe-t-il?


Ces derniers temps, ça bouge dans ma vie.

J'essaye de garder de la distance vis-à-vis de tout ça, car j'ai conscience que cette "visibilité" sera éphémère et que c'est tout simplement qu'en ce moment mon facteur "chance" est à son maximum.

Ça aurait pu commencer avant quand, sans conviction, j'ai répondu à une annonce pour être mannequin grande taille. J'arrive dans les bureaux de la société, un homme me reçoit. Il me fait comprendre que je suis foutue bizarrement (pas assez de poitrine) mais que mon absence de double menton est un avantage. J'essaye des vêtements, mais je ne suis pas à l'aise. Pas à l'aise dans les vêtements, pas à l'aise dans mon corps. Je pense qu'il le comprend, et me dit de le rappeler si un jour "je le sens".

J'ai 19 ans, je fais 80 kilos, et je suis mal dans ma peau.

C'était pour Giani Forte.

Plus tard, M6 me propose un projet inspiré de l'émission britannique "You are what you eat". Le concept : être suivie par un nutritionniste, un coach sportif et un cuisinier, pour fouiller dans mes placards, renverser mon quotidien, m'apprendre à cuisiner et à remuer mon gras.

J'hésite, ça me branche pas trop. Heureusement, ils ont casté une autre fille qui avait le même profil que moi et qui a accepté de suite.

J'ai 22, peut être 23 ans. Je fais 120 kilos (et monterai jusqu'à 127 kilos), et je suis toujours mal dans ma peau, mais pas forcément plus.

Ensuite, j'ai découvert différents sites. J'ai appris à m'accepter, à dialoguer avec des personnes "comme moi", qui s'assument ou pas. Je discute avec des personnes qui deviendront des amies, mais je ne le sais pas encore, car mon mal être m'a progressivement coupé du monde, a fait de moi une sorte de geekette qui vit sa vie via son pc.

Je me suis inscrite sur Vive les Rondes, 3 fois. La première, j'ai posé une question à laquelle la réponse a été "le sujet a été abordé en 2005". OK, mais on est en 2008, j'ai envie de parler de moi, de mon cas, j'ose vouloir des conseils personnalisés. Je me fais lyncher, fin de l'expérience, que je renouvellerai un peu plus tard, avant que mon profil soit supprimé dans les 24h, parce que j'avais mentionné mon blog en me présentant. Erreur fatale, ne croyez surtout pas que nous sommes libres de nous exprimez sur la toile.

Ma 3ème inscription est récente et uniquement pour mettre des articles en vente.

J'étais aussi sur PulpeClub. Un jour j'ai reçu un mail de Velvet Vixen me demandant si je voulais poser, le tout dans un français plus qu'approximatif.

Mais c'est qui ce Velvet? Je trouve peu d'info sur le net et décide donc de contacter, via le site, ses "amies" pour savoir qui est cette personne. Certaines me répondent gentiment que c'est une photographe très douée, mannequin XXL. D'autres me répondent que c'est impossible que ça soit elle, "ce sont les filles qui demandent à Velvet de poser pour elle, pas l'inverse". OK, néanmoins j'entre en contact avec elle, et elle me dit que sa maquilleuse ne veut pas de moi (hum...) mais qu'elle veut quand même me prendre en photo.

Ça s'annonce bien... C'est pour Plus Model Mag, je me retrouve chez Velvet avec d'autres filles, dont certaines plus proches de la taille XS que de la taille XL.

L'une d'elle me regarde, et demande à Velvet si elle est assez grosse pour participer au shooting. Je me mords la joue, je suis ultra vexée.

Oui, parce que ne pensez pas que la Size c'est le Pays des Bisounours, qu'on dort sur des nuages roses et qu'on mange des petits coeurs toute la journée, ce n'est pas ça du tout.

La Size, c'est des filles qui n'hésitent pas à se tirer dans les pattes.

Quelques semaines après mon premier shooting avec Velvet, les Modeuses Rondes me choisissent pour être dans leur magazine online. Je suis contente. Je ne m'assume toujours pas plus, mais ça m'a plu de faire des photos la première fois.

Pour avoir reçu toutes les photos il y a quelques jours, je ne reconnais pas la fille qui est dessus, planquées derrière ses lentilles grises, les yeux rouges à cause de l'éclairage, le sourire timide, une attitude limite gauche. Je pense que ce jour là, il a dû être difficile de choisir les photos qui seraient publiées.

C'était fin 2008 et 2009 a été une année de doutes et d'interrogations.

Le processus d'acceptation était déjà en marche, mais j'hésitais. Fallait il céder et se faire poser un anneau gastrique, même si mon médecin me trouvait trop "menue", ou bien fallait il dire F*** aux préjugés?

J'ai trouvé la réponse le 17 janvier 2010, en participant à mon premier Vide Dressing. J'en avais pas mal entendu parlé, j'en avais loupé plusieurs pour cause de "timidité", et j'ai décidé de me lancer et de me retrouver face à une dizaine de femmes rondes, pimpantes, dynamiques, drôles de ma génération avec qui, en dehors de ce point commun qui était "le surpoids", j'avais de réels atomes crochus.

Ce moment à été une révélation pour moi, la première étape d'une aventure agréable.

Parce qu'après ce 1er vide dressing, j'ai été happée dans le système. Je ne voulais plus louper ni Bourse aux Vêtements, ni vide dressing, j'ai enfin rencontré les filles avec qui je parlais depuis plusieurs mois (ou années) par écrans interposés et qui sont devenues mes amies.

Parallèlement à ça, M6 me propose de participer à Belle Toute Nue. Je passe les castings, réfléchie, tombe sur des redifs... Est ce que j'ai vraiment envie de me voir chialer sur M6, de supporter les rediffusions à répétition jusqu'en 2034? Non... D'ailleurs, objectivement, à part me faire poser à poil en prime time, M6 ne peut rien faire de plus pour moi en terme "d'acceptation".

J'ai presque 28 ans, je pèse 107 kilos et je suis bien dans ma peau.

En octobre me prend l'envie de participer à Miss Ronde France. Au début je trouve ça drôle. Maintenant, moins, mais je me dis qu'un tel concours peut aider à percevoir les rondes autrement, même si je sais très bien que ça peut être à double tranchant. J'ai 28 ans, je ne m'attends pas à être élue Miss Ronde (je vous promets d'écrire sur le sujet après héhé), et même si j'ai l'impression d'être une vierge qu'on offre en sacrifice, je prends réellement ce concours à la rigolade.

J'ai 28 ans et je suis désormais assez forte pour supporter la critique, je peux rebondir si ce concours est trop cheap, et surtout, on m'a déjà donné la parole.

Car le but de tout ça, c'est de fédérer quelque chose, de rallier des gens à une "cause". Miss Ronde créé le buzz, et "grâce" à ce concours on parle un peu plus des rondes. Une interview dans 20 minutes ou dans Be, un reportage sur TF1 ou sur M6, c'est déjà un pas en avant, c'est déjà dire aux médias "Regardez, il y a des filles qui se bougent le cul dans la Size pour donner une image branché / glamour / moderne de la femme ronde".








15 commentaires:

  1. waouh... alors depuis cet article, j'ai eu la chance que tu m'acceptes dans tes contacts... je suis contente de te lire çà me booste.
    Pour la petite info je viens de passer de 130 kilos à 104 sur ma balance, celle de mon nutritionniste n'indiquant pas les mêmes chiffres mais la perte est identique! Je me retrouve, je bouge à nouveau, je vais au sport, et si je n'en suis pas encore à ton stade d'acceptation, çà vient. J'ai une amie photographe qui m'a shootée il y a quelques mois,c'était la première fois que je me sentais belle et j'ai envie de recommencer mais je suis timide... et j'ai peur de l'inconnu(dans tous les sens du terme). Le vide dressing du 4 me tentait, j'avais peur mais j'étais tentée, et puis je suis tombée malade donc cloitrée à la maison... peut être le prochain, j'aimerai. Ma seule hantise, c'est que les gens ne voient en moi qu'une ronde et pas une personne... mais cette hantise là je pense que je la partage avec nombre de filles (trop ronde, trop maigre, trop grande, trop petite etc). Merci en tout cas, tu me fais du bien au moral à te lire. Bizzzzzz

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir un peu partagé ton parcours. Je te connais par FB/ton blog mais sans plus alors c'est sympa de te connaître un peu mieux. :)

    Je ne suis pas trop pour les concours de Miss, mais je pense que ton attitude est parfaite pour y participer. Je te souhaite bonne chance en tout cas!

    RépondreSupprimer
  3. Oui j'ai décidé de vous montrer (un peu) ce qui se cache sous la carapace de mon blog ^^

    Je communique assez peu sur ma vie par FB, mais je sais aussi qu'on peut me voir comme une fille un peu froide au 1er abord.

    Avec cet article j'avais envie de faire comprendre aux gens que je n'ai pas toujours été bien dans mes pompes mais qu'on peut toujours s'en sortir, car rien n'est irréversible

    RépondreSupprimer
  4. Et bien je tiens à te le dire, même si tu en dis peu sur FB ca se sent que tu acceptes la personne que tu es. Et honnêtement bravo.
    Je peux me permettre de te dire bravo car je n'ai pas encore tout à fait accepter celle que je suis. J'ai un parcours qui pourrait sembler similaire (sauf que j'ai jamais eu l'envie de faire des émissions). Mais je connais le surpoids. Donc je sais à quel point cela peut être dure de s'assumer. J'ai commencé à assumer un peu plus la personne que je suis depuis que j'ai perdu 48kg mais je reste complexé car je suis encore en surpoids encore or norme. Et par exemple j'ai au début voulu venir à ton vide dressing... puis voilà 4kg de repris et le monde s'écroule, donc plus l'envie d'y aller par timidité, par mal dans ma peau. Donc quand je t'ai lu, je me suis dis zut peut être que ça aurait pu me remettre sur le droit chemin.

    En tout cas, félicitation pour tout ça, pour ton acceptation car c'est je pense la chose la plus importante pour faire évoluer les choses.
    Donc je te souhaite vraiment pleins de bonnes choses pour la suite, et de garder cette joie d'être celle que tu es !!

    Bisous.
    Mary G alias Eldoreen

    RépondreSupprimer
  5. ah j'aime bien te lire Marie! Même si on a toutes des histoires et des vécus sensiblement différents, je pense dans le fond, que beaucoup d'entre nous doivent se retrouver dans ce que tu écris et décris si bien!

    RépondreSupprimer
  6. Un jeune lectrice6 décembre 2010 à 22:47

    Très bon article, j'ai beaucoup appréciée. J'espère que cela me sera utile.
    Très bonne continuation, en espérant que miss ronde france te soit favorable.

    RépondreSupprimer
  7. Il faudra bientôt rebaptiser ce blog. Les "infortunes" de la rondeur sont aussi pourvoyeuses de bonne fortune, finalement.
    Je suis certain que ton expérience partagée sur le net (avec d'autres) aide beaucoup de femmes à se sentir mieux dans leur peau.
    Personnellement, je viens ici surtout pour tes photos magnifique. Bien sûr tu es belle, mais pas uniquement. Tu as ce petit truc en plus qui fait les bons modèles : tu sais poser ; avec grâce et naturel. Tes yeux captent l'objectif et, finalement, à travers lui, mon propre regard. C'est subjuguant.
    Continu ainsi et tu remplaceras Stéphanie Zwicky quand elle aura prit la place d'Estelle Denis.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, j'ai découvert votre blog en lisant l'article de Be cette semaine.
    Vous avez réalisé ce que je n'ai jamais pu faire, m'accepter telle que je suis et pour ça, je vous tire mon chapeau !
    La vie doit être tellement plus belle et "légère"...quoiqu'il en soit, je pense que ce blog peut me donner le sourire (ce qu'il a déjà fait d'ailleurs !).
    Je ne connaissais pas ces vide dressing, en quoi cela consiste exactement ? Est-ce que le principe n'existe que sur Paris ou est-ce répandu?
    Merci, à bientôt !
    Gwen

    RépondreSupprimer
  9. http://actu.orange.fr/france/une-vendeenne-de-19-ans-elue-miss-ronde-france-2011_81462.html

    Hé, hé... Tu n'as pas la langue dans ta poche. Tu as bien raison !

    RépondreSupprimer
  10. Même chose que Gwen,j'ai découvert votre blog grâce à Be...Je suis au début du parcours,je commence à m'accepter physiquement,j'espère atteindre votre niveau

    RépondreSupprimer
  11. Ravie de découvrir un blog aussi sympa ! et bravo car tu nous renvoies une belle image d'une jeune femme ronde et bien dans sa peau dans cette société où tout n'est qu'apparence ! je n'ai pas réussi à faire ça, je faisais un 44 et j'ai frisé l'anorexie...aujourd'hui je continue de monter sur la balance tous les jours et je ne supporte pas de prendre un gramme.Alors chapeau car tu es bien et ça se voit :)

    RépondreSupprimer
  12. Très bel article, très émouvant ...
    Tu écris tellement bien, on a l'impression d'être à ta place. Surtout le moment que tu décris pendant ton premier shooting, où une des filles fait une remarque déplacé. Je vais essayer de faire comme toi : m'accepter.

    RépondreSupprimer